VISUEL 1 -©Emanuele Scorcelletti

Cinecittà : un mythe inoubliable

Un lieu, une époque, un rêve ? Non, Cinecittà a bel et bien existé… Aujourd’hui, le complexe de studios cinématographique situé à Rome est toujours présent, physiquement. Dépeuplé mais pas dénué de son âme, il vit à travers les souvenirs de ceux qui ont vécu ces années glorieuses.

De Fellini à Rossellini, en passant par Visconti, Coppola et Scorsese, cette institution a vu naître des chefs-d’oeuvre tel que La Dolce Vita, Le Guépard, Huit et demi, Gangs of New York, Fellini Roma et Amarcord, entre autre. Claudia Cardinale n’hésite pas à dire que “Cinecittà était un phare dans le monde.”

D'un décor à l'autre. ®Emanuele Scorcelletti, tous droits réservés  Cinecittá, Regards Croisés.

Un phare qui a attiré les regards de deux photographes italiens, Emanuele Scorcelletti et Gianluca Gamberini, qui ont chacun apporté leur vision de la Cité du Cinéma à travers des clichés uniques et parfois insolites. D’image en image, on découvre le Plateau n°5 si cher à Fellini, les extérieurs de Gangs of New York de Scorsese. la grue de tournage abandonnée de Sergio Leone, le saloon des westerns spaghetti et les sculptures de la grande période des peplums.

“Le réel et le toc, le vide et la vie, le montré et le caché, la nostalgie et le présent. Tout y est” explique Karin Hémar, Commissaire de l’exposition. Un mythe à vivre ou revivre !

Cinecittà: Regards Croisés jusqu’au 19 janvier 2013 au Studio du Patio-Opéra, 5 rue Meyerbeer, 75009 Paris

Plus d’info ICI

Crédit Photos: ®Emanuele Scorcelletti, tous droits réservés. Cinecittá, Regards Croisés.