Capture d’écran 2012-11-29 à 17.27.32

M.I.A. MAJESTUEUSEMENT MISE EN SCÈNE PAR ROMAIN GAVRAS

Le numéro de décembre-janvier, explore le faste et le luxe pour sacrer la chanteuse M.I.A. magnifiée par la mise en scène spectaculaire du réalisateur et photographe Romain Gavras.

M.I.A incarne une mode opulente toute de rouge et d’or.  La déesse de l’ostentatoire, au style engagé comme ses propos pose accompagnée d’une cour de jeunes Tamouls surlookés. Cette série spectaculaire est signée par le réalisateur et photographe Romain Gavras aidé du photographe Cédric Viollet et de la styliste Jennifer Eymère.

Toujours conquérante, la tendance des imprimés jungle s’impose par la force et les armes sous l’objectif de Mason Poole et le stylisme d’Anna Querouil. Le diktat mode prend du galon.

Toute douce, la série joaillerie montre une favorite ingénue couverte de pierres précieuses par la styliste Anne Sophie Thomas. La photographe Ina Jang joue avec les ombres chinoises noires des silhouettes enrubannées de pastel.

Cover story : M.I.A. parle de Mantangi, la divinité hindoue dont elle portait le prénom sans la connaître  jusqu’à  sa découverte inopinée sur Google. Face à tant de convergences entre sa personne et la déesse, elle en fera le nom de son quatrième album à paraître en mars prochain.

Preview : 16 tendances de l’été prochain vues sur les podiums.

Walk the line : Les merveilles de Marrakech. La plus vieille Medina du monde ne sera jamais has been.

Saga : L’influence du mode de vie de Talitha Getty,  l’icône hippie chic, dans la tendance des robes du soir longues aux couleurs vives des collections de Dolce & Gabbana, Chanel, Versace, Gucci, Saint Laurent et Valentino.

Spécial cadeaux : Le plus Jalouse des catalogues de Noël.

Phénomène : L’ultraluxe s’affiche publiquement. Décryptage du blog Rich Kids of Instagram.

Société : Qui aime la mode et l’histoire voudra déceler les rémanences des codes de la cour de Versailles dans le monde de la mode.